SEO : quelles erreurs éviter en 2017 ? [Etude SEM Rush]

SEO - Etre sur la premire page des rsultats de recherche

Rumeurs, bruits de couloir ou tweets officiels, qu’est-ce qui impacte réellement votre référencement naturel ? SEM Rush a de son côté réalisé une étude sur les 40 erreurs SEO les plus communes entre les différents annonceurs.

Voici un résumé pour savoir dès à présent quels pièges éviter.

1. NE PAS FAIRE PLUTÔT QUE MAL FAIRE

En référencement naturel comme dans de nombreux domaines demeurent de bonnes pratiques à respecter coûte que coûte. Parmi elles, la présence d’une sitemap et d’un robot.txt fait partie des attendus inévitables lors de l’optimisation SEO d’un site.

Les résultats de l’étude SEMRush forcent pourtant à constater que ne rien faire reste la meilleure solution si vous ne maîtrisez pas ces deux sujets. Et en y regardant d’un tout petit peu plus près cela se comprend !

D’expérience, nombreux sont les annonceurs qui ont sans le savoir désindexé une partie des pages de leur site en raison d’un mauvais paramétrage du robot.txt.

Idem pour la sitemap xml. Si son intérêt est aujourd’hui devenu relatif, nombreux sont aussi ceux qui disposent d’une sitemap où tout est son contraire (dont des pages 404 !) a été mis. Là aussi : mieux vaut laisser Google faire plutôt que de lui indiquer du contenu impertinent.

Ainsi pour SEMRush une erreur de format dans les fichiers a une pénalité de 4/5 (note SEMRush) et de mauvaise page 3/5. A l’inverse son absence ou ne pas la déclarer n’impacte que très peu votre référencement (2/5 et 1/5).

Même constat pour le Robot.Txt : une erreur de configuration concerne 4% des site environs et les impacte lourdement (note de 5/5) tandis que son absence qui concerne 9,6% des sites analysés est pénalisante certes, mais en limitant les dégâts (3/5) !

Autre sujet épineux : le contenu dupliqué.

A ce sujet, la consigne est la même : prenez le temps qu’il vous faut mais rédigez du beau contenu et du contenu bien fait par vous et pour vous !

On ne saura jamais assez rappeler l’impact de la duplication de contenu sur votre référencement naturel. Dans l’ordre il s’agit des erreurs les plus importantes parmi les plus communément trouvées :

  1. Duplication de contenu
  2. Nombre de mots faibles
  3. Raison de texte faible

Et ceci s’applique à la fois à vos contenus OnPage qu’à vos balises méta description.

2. BALISE H1, IMAGES, REDIRECTIONS : LE BAL DES GRANDS OUBLIES

La balise H1 représente le titre principal de votre page, son contenu clé. 63% des sites l’ont pourtant oublié. Ceci sans parler des cas de duplication bien entendu.

Deux autres grands oubliés dans la liste : les images et les redirections. 65% des images ne comportent pas de balises ALT. A côté de cela, les erreurs les plus pénalisantes sont les images cassées, un oubli d’optimisation frustrant avant tout pour vos internautes !

Au niveau des redirections, les erreurs sont plus nombreuses et surtout plus pénalisantes en termes de SEO (entre 5/5 et 3/5 points de pénalités en moyenne). Parmi elles, en partant de l’erreur la plus commune :

  • Erreur 404
  • Lien externe en nofollow
  • Lien interne en nofollow
  • Redirection temporaire
  • Lien externe cassé
  • Erreur 500
  • Nom de domaine non configuré
  • Erreur de redirection (boucle infinie)
  • Volume de liens trop important

3. TECHNIQUE & REFERENCEMENT : NE NEGLIGEZ PAS LE SUIVI DE LA PERFORMANCE !

Ces critères-là présentent clairement un fort degré de pénalité pour votre référencement naturel (5/5 à 4/5). La principale erreur étant la vitesse de chargement d’un site pour 23% des sites analysés.

Viennent ensuite le poing des pages, et l’utilisation de techniques obsolètes pour les robots de Google. Plus difficile à analyser et à crawler, vos sites sont ainsi moins parcourus et moins bien indexés à terme.

Et vous, où en êtes-vous dans vos optimisations SEO ? Des erreurs repérées ? Corrigez le tir dès à présent en adoptant de bonnes pratiques !

 

Contactez-nous !

SOURCE DE l’ETUDE : SEM RUSH

Inscrivez-vous à la news !
Inscrivez-vous !