On oublie trop souvent de gérer le SEO de notre catalogue produit, et pour cause. Après tout, ce qui compte c’est de vendre ? Mais pour vendre, il faut être visible, et donc travailler son référencement. Le catalogue produit subit constamment des ajouts et des suppressions de pages. Perdre une page bien référencée, c’est perdre une partie de sa visibilité. Comment contrer cette tendance ? On vous dit tout ce quil faut savoir sur l’optimisation du SEO de votre catalogue produits 

Dans cet article vous verrez les points importants pour les SEO de votre catalogue produits :

  • Fiches produits, ce qu’il faut savoir
  • Gérer les ruptures de stock : UX et SEO
  • Un structure solide pour faciliter le crawl
  • Les alertes

FICHES PRODUITS, CE QU’IL FAUT SAVOIR 

Tout comme un article de blog, vous n’écrivez pas vos fiches produits pour les robots uniquement, mais vous ne les écrivez pas non plus que pour les internautes. Le SEO peut facilement se convertir en cercle vertueux : plus vous respectez les critères imposés par les moteurs de recherches, plus vous serez bien positionné, plus vous acquerrez de trafic et plus vous remonterez dans les recherches. Voilà pourquoi nous mettons un point d’honneur à vous expliquer comment plaire aussi bien aux visiteurs qu’à Google :  

  • Balise title : pour les moteurs de recherche c’est LA balise à optimiser. Sur votre mot-clé principal certes, et en adéquation avec votre page d’atterrissage. En cas de sur optimisation (mot-clé ne correspondant pas avec votre sujet final), vous risquez de décevoir vos internautes et de mal optimiser une page également pour le robot. Côté longueur, comptez entre 55 caractères (65 avec espaces) et 12 mots maximum.
  • Méta description : elle doit être rédigée en 100 caractères pour inciter au clic, mettant en avant une dizaine de caractères pour les conditions de vente. Vous rassurez le client, lui prouvez qu’il peut avoir confiance en vous puisque vous vous montrez transparent dès le début. 
  • Rich snippets il permet de fournir des données supplémentaires aux moteurs de recherche, pour qu’ils les intègrent dans ses résultats. Ces données enrichies permettent à l’internaute de visualiser directement les renseignements importants et donc inciter au clic. Il propose à l’utilisateur une expérience de recherche optimale. 
  • Optimisation des images et des vidéos : la résolution, le poids, les priorisations d’affichages, et la balise alt sont aussi importants du point de vue de Google que du point de vue du visiteur. Ces critères affecteront le chargement des pages et la priorisation des informations.
  • Pour faciliter le crawl des robots : 
    • Remplir les tableaux d’informations utiles pour les visiteurs : les tendances du moment poussent les marques françaises et les produits naturels sur le devant de la scène. En ajoutant un tableau avec ces informations, vous facilitez le passage des robots sur des données tendances. 
    • Préciser le code source (balise <product>) avec les informations du produit.  
  • UGC (user generated content) : cette nouvelle balise met en avant le contenu créé par les internautes. Ainsi, présenter les avis positifs et détaillés, les commentaires, permet au client de trouver des réponses à ses questions, et aux robots de s’en imprégner pour placer les pages en position sur des requêtes longues traines.  

GÉRER LES RUPTURES DE STOCKS : UX ET SEO 

Les ruptures de stock influent sur le SEO, mais pas que. Pensez expérience utilisateur ! On vous présente la marche à suivre face aux ruptures de stock, adaptée à votre situation :  

  • Pour une rupture courte (jusqu’à 3 semaines) 

Vous pouvez déployer un message décalé pour annoncer que le produit est victime de son succès et sera bientôt de retour. Développer une popup d’inscription pour recevoir une alerte lorsque le produit est de retour. Vous gardez vos visiteurs près de vous.  

  • Pour une rupture de plus d’un mois  

Créer une redirection vers la catégorie du produit. Vous pourrez amener le visiteur vers d’autres produits qui pourraient l’intéresser, et ne pas perdre un potentiel client.  

  • Pour une rupture de plus de trois mois  

Vous risquez d’être déclassé à chaque crawl des robots sur votre fiche produit. Installer une erreur 404 pour indiquer à Google que le produit n’est plus disponible. 

  • Pour une rupture définitive  

Si le volume de recherches sur le produit reste haut, vous pouvez maintenir la page en indiquant aux visiteurs que le produit n’est plus vendu et ajouter des liens vers des produits similaires. Vous transformez votre page en landing page en apportant du trafic et en favorisant le PageRank. Il est préférable de créer une catégorie “produits obsolètes” et d’y classer votre page. Surveillez le volume de recherches. Vous pourrez supprimer la page quand le volume aura diminué et ne sera plus intéressant pour le ranking 

UNE STRUCTURE SOLIDE POUR FACILITER LE CRAWL 

Le SEO de votre site dépend aussi de sa structure. Une structure solide et logique facilitera le crawl des robots. A contrario, une arborescence trop mouvante perdra les robots qui ne sauront plus où crawler pendant un temps.  

Vous pouvez créer des catégories non supprimables et des sous-catégories elles mouvantes. Par exemple, la marque de glisse Hawaii Surf propose les catégories “skate shoes”, “sneakers” et “chaussettes” sous sa catégorie chaussures 

Les landing pages sont également importantes pour les robots : ils s’appuient sur ces pages pour en découvrir de nouvelles.  

Si vous optez pour un changement d’arborescence, la nouvelle doit suivre la même logique que la précédente et se construire en douceur.  

LES ALERTES  

Les alertes sont là pour détecter ce qui aurait un impact sur votre SEO. Logs, botify, seolyzer, oncrawl sont des plateformes qui permettent de mettre en place ces alertes. Grâce à ça vous pourrez :   

  • Détecter des changements ou des erreurs dans l’arborescence de vos fiches produits.  
  • Analyser la répartition des marques dans les catégories : si une catégorie est majoritairement alimentée par une marque, son départ peut lui être fatal.  
  • Anticiper les problèmes liés aux stocks : détecter une baisse ou une pénurie de produits.  

 

Chez Dedi, nos équipes sont spécialisées dans le e-commerce. L’optimisation SEO, ça nous connait.

Besoin d’aide pour optimiser votre catalogue produits ?  

CONTACTEZ-NOUS