Quel est l’état du marché du e-commerce en 2020, et quels horizons sont à prévoir ? Découvrez à travers cet article les chiffres clés de 2020, pour vous aider à prendre vos futures décisions e-commerce.

Quel est l’état du marché du e-commerce en France ?

La France a passé le cap de 100 milliards d’euros avec 103,4 milliards dépensés sur internet en 2019. Ce chiffre comprend à la fois la vente de produits et de services. On comptabilise donc une hausse du chiffre d’affaires de 11,6 %, légèrement en dessous des prévisions (+12,4 %).
Pour 2020, les chiffres prédisent une croissance de 11,5 %, soit un chiffre d’affaires de 115,1 milliards d’euros (chiffres de février 2020).

Ces résultats s’expliquent par plusieurs facteurs :

  • La digitalisation des TPE et PME et donc l’augmentation du nombre de sites e-commerce sur le marché français (+15 %).
  • L’augmentation du nombre d’acheteurs mobiles (+24 %).
  • La présence des marchands sur les marketplaces telles qu’Amazon, Ebay ou Cdiscount (+14 % de ventes). Parmi les leaders du e-commerce, 35% vendent sur les marketplaces et 23 % sont des marketplaces.

De plus en plus d’achat en ligne et sur mobile

8 internautes sur 10 achètent en ligne, ce qui représente 40 millions d’euros de chiffre d’affaires et 73 % du total des internautes. La population française achète de plus en plus sur Internet.

16,3 millions de Français ont effectué un achat en ligne au cours des 12 derniers mois. Le mobile a pris une grande place dans la vie des Français au quotidien. Il est possible de s’informer, de se divertir, de comparer des produits/services et d’acheter directement en ligne. On observe une augmentation de 23,7 % des achats sur internet via un mobile. 3 internautes sur 10 achètent sur mobile et 89% déclarent que leur expérience d’achat est globalement positive. Les plus adeptes de l’achat sur mobile restent les plus jeunes (25/34ans).

Fréquence d’achat et panier moyen

En moyenne, un acheteur réalise 3,5 transactions en ligne par mois pour un montant de 2 577 euros sur une année complète. Le panier moyen a baissé de 3,6 % par rapport à l’année dernière, passant de 61,50 euros à 59 euros. Les internautes achètent de plus en plus sur internet, néanmoins, le montant moyen de la transaction baisse d’année en année. Le secteur de la mode/habillement est le secteur qui compte le plus d’achats en ligne, avec 51 % des achats totaux réalisés, suivi des produits culturels ( 41 %) et des jeux/jouets (38 %).

Prise de conscience environnementale

Le e-commerce permet aux utilisateurs le limiter leurs déplacements et donc de réduire le nombre de kilomètres parcourus sur des véhicules motorisés chaque année. La prise de conscience environnementale des e-acheteurs ne fait que grandir. 70 % des internautes privilégient des sites qui mettent en avant une démarche éco-responsable, 71% regroupent les commandes pour limiter le nombre de livraisons et 45 % réutilisent les emballages.

Vente en ligne associée aux magasins traditionnels

La vente en ligne associée à une boutique physique traditionnelle a permis à beaucoup d’entreprises d’augmenter leur volume de ventes, notamment au TPME. 57 % d’entre elles ont vu augmenter leur chiffre d’affaires de 14 % en couplant une boutique physique avec la création d’un site e-commerce. Pour 75 % des acheteurs, l’e-commerce permet de faciliter l’accès à l’offre et donc d’acheter plus facilement auprès des PME plutôt qu’auprès des gros groupes internationaux.

Top 5 des meilleurs sites e-commerce en 2019

  1. Amazon est premier avec 26 121 000 clients.
  2. Fnac est second avec 13 115 000 clients.
  3. CDiscount avec 8 835 000 clients.
  4. Veepee avec 6 616 000 clients.
  5. E.Leclerc avec 5 404 000 clients.

Parmi les sites leaders du marché (sites de plus de 100 millions d’euros annuels), 73 % sont rentables, et 12 % sont à l’équilibre.

Lire aussi | E-commerce : chiffres clés 2019

Sources : la Fevad et LSA (1) & (2).

Vous avez un projet de création ou de refonte e-commerce ? Contactez-nous ! Nous échangerons sur vos problématiques.

Contactez-nous