3 indispensables Google à mettre en place ou à connaître avant la fin d’année !

google-friendly-2018

Avant la rentrée, un petit avant goût des évolutions du moteur de recherche et navigateur pour finir l’année 100% Google seo-ads-experience…Friendly ;)

1. Le certificat SSL

Nous vous en parlons depuis plusieurs mois maintenant, mais la mise en place d’un certificat SSL fait désormais partie des indispensables pour votre site web.

Depuis début 2017, les pages de contact comprenant un certificat SSL sont signalées comme sécurisées tandis que ces mêmes pages sur un site non équipé d’un certificat SSL sont signalées par Google Chrome.

A l’avenir, Google envisage de présenter ce type d’alerte sur l’ensemble des pages du site non protégées d’un certificat SSL.

sans-sll-google-chrome

ssl-google-chrome

2.Une version mobile de votre site

Responsive, adaptative, mix sur mesure : nous décrivions dans un précédent article les différentes possibilités vous permettant de proposer à vos clients un site adapté aux versions mobile et tablette.

De son côté, Google entérine son approche Mobile First en test depuis fin 2016 via l’Index mobile. Le projet prévoit notamment que les pages indexées seront sélectionnées à partir des contenus des pages mobile et non plus desktop. Si Gary Illyes déclarait en avril 2017 que le projet prenait du retard, l’équipe de Google projette bel et bien une mise en ligne courant 2018.

Autre outil important de l’année 2017 : le recours aux pages AMP, permettant aux sites non optimisés de générer des pages adaptées au mobile.

3. Devenir Google Ads Friendly

C’est décidé, Google Chrome bloquera nativement certains formats publicitaires à partir de 2018. Les publicités devront répondre aux critères de la « Coalition for Better Ads » afin de pouvoir être diffusées via le navigateur.

contributorPar ailleurs, les utilisateurs du navigateur pourront s’abonner à Google Contributor. Ce nouvel outil de Google permettra pour 5$ par mois de naviguer sans publicité. Côté éditeur de site web, la contribution sera redistribuée avec une part de commission pour Google.

Concrètement, Google a décidé de s’attaquer à la publicité, que celle-ci soit diffusée par les outils publicitaires de la firme ou non.

Les critères ciblés sont à la fois les spots gênants, empêchant l’affichage correct d’un site ou encore de ses autres publicités. Ce filtre vise aussi les publicités présentant un volume important de format erronés.

Dès à présent, les éditeurs peuvent vérifier la qualité de l’expérience proposée via le site Web Tool de Google.

Avec autant d’outils à la disposition des éditeurs de site, Google donne toutes les clés en main pour proposer une expérience utilisateur optimale, du moins du point de vue de Mountain View ;) A faire donc et à suivre les prochains mois !

Contactez-nous !

Inscrivez-vous à la news !
Inscrivez-vous !