En juin, la Fevad a présenté les chiffres clés annuels du E-commerce. En 2016, le e-commerce représente +850 000 e-acheteurs pour un chiffre d’affaires généré de 64,9 milliard d’euros en France. Une croissance stabilisée de +14% par rapport à 2014.

Avec plus de 19% de transactions générées par rapport à 2014, l’étude fait ressortir différents comportements d’achat : l’impact des market place tenant toujours une place importante dans le parcours du client.

Autre donnée essentielle : les parcours clients du web en magasin s’affinent et des comportements d’achat se distinguent petit à petit. Voici quelques chiffres clés pour affiner votre stratégie web-to-store.

L’étude de la Fevad, montre que la liaison des canaux digitaux et physiques est désormais intégrée à chaque étape du processus d’achat de l’internaute.

Ainsi, 69% des acheteurs en magasin se sont renseignés sur Internet avant d’acheter en magasin.

Une donnée non négligeable lors de la sélection de vos différents leviers de promotions :

  • Campagne adwords géolocalisée, annonce shopping, true view, seo local etc.

En parallèle, le Store-to-web représente également une partie importante de l’activité avec 52% des e-acheteurs qui se sont renseignés en magasin avant d’acheter sur internet.

Le e-commerce est désormais intégré comme un canal d’achat à part entière avec un panier moyen qui se rapproche désormais de celui du commerce traditionnel. En moyenne, la transaction e-commerce est de 78€ en 2015 (-4,5% qu’en 2014).

Les avis clients au cœur du décisionnel

49% des internautes ont consulté des avis consommateurs avant d’effectuer un choix produit ou encore de passer à l’achat. La visibilité du e-commerçant en ligne n’est donc plus seulement dédiée à l’achat mais également au passage de la commande, que celle-ci soit online ou offline. La recommandation via des tiers de confiance (par exemple : Avis vérifiés) ou encore via les réseaux sociaux entre donc au cœur de la stratégie multicanale : 31% des internautes utilisent par exemple les réseaux sociaux depuis leur mobile pour consulter un avis, une page facebook avant leur achat ou encore commenter et prendre en photo leur achat.

Commerce et mobilité : personnalisation du tunnel d’achat

Le mobile est désormais un allié incontournable du commerce en magasin. 43% des acheteurs consultent leur mobile en magasin pour comparer les prix, les avis ou encore se renseigner sur un produit directement depuis leur smartphone. 32% des acheteurs sont également disposés à partager leur géolocalisation pour recevoir des promotions ciblées durant leur shopping. Enfin, 29% des internautes sont prêts à réaliser un achat mobile…depuis le magasin ! Reste enfin les irréductibles fan du QR code : 44% des personnes utilisent leur mobile pour flasher les différentes publicités.

Les secteurs e-commerce les plus performants

Au niveau des secteurs, l’habillement reste le secteur le plus fructueux sur mobile et desktop. Viennent ensuite sur desktop : les produits techniques et l’électroménager, les voyages et produits culturels. Sur mobile, la répartition est plus équilibrée entre les secteurs mais privilégiera les produits culturels, la beauté et la santé ainsi que les produits techniques et électroménagers.

Pour les commerçants et les e-commerçants, ces données sont d’autant plus importantes qu’elles témoignent de la maturité du e-consommateur.

Le comportement d’achat online comme offline ne doit plus être seulement analysé à travers le prisme de la transaction ou du dernier levier marketing utilisé mais bel et bien au regard de l’ensemble du dispositif digital de l’entreprise.

Vous souhaitez affiner votre stratégie web-to-store ?