BARBECUE DE l'E-COMMERCE le 6 juin à Lyon, par PayPlug et Dedi agency

L’e-commerce en 2009 & les prévisions 2010

En 2009, les ventes sur Internet ont eu une très forte progression en Europe et en France : C’est avec plus de 143,7 Milliards d’euros de ventes en ligne en Europe que s’est clôturée 2009. Les français arrivent sur la 3e marche du podium avec plus de 25 Milliards d’euros et une augmentation de 33 % derrière le Royaume-Unis et l’Allemagne avec respectivement 42.7 Milliards d’euros et 33.4 Milliards d’euros de ventes générées.

Principaux chiffres

  • 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires généré par l’e-commerce, en France.
  • Plus de 64 000 sites.
  • Plus de 24,4 millions de français ont acheté sur Internet en 2009.
  • Moyenne dépensée par les cyberacheteurs français : 994,7 euros
  • 32 milliard d’euros prévu en 2010
  • Le marché du luxe :7 milliards d’euros en 2011

En 2009, comme l’avait prévu la FEVAD, les 25 milliards de chiffre d’affaires ont bien été atteint, malgré la crise économique.

Les secteurs qui en bénéficient le plus

Ce sont les produits textiles qui en bénéficient le plus avec une progression de + 13 %, alors que ce marché est actuellement en baisse. L’e-tourisme est bien placé également avec plus de 7 %, alors que le marché recul aussi (-7 % novembre 2008 / octobre 2009). Les produits techniques sont également de la partie avec + de 8 % d’augmentation.
D’après la FEVAD, les chiffre d’affaires des e-commerçants ont augmenté de 26 % en 2009, dans un contexte global de recul de la consommation.
Entre 2000 et 2009, le chiffre d’affaires du e-commerce a été multiplié par 35.

De plus en plus de consommateurs

En 2009, plus d’un tiers des français ont consommé sur internet, totalisant 24,4 millions de personnes, soit 8.6 % de plus qu’en 2008. Il faut savoir qu’aujourd’hui, la satisfaction des consommateurs ne fait qu’augmenter : En Europe, dans certaines catégories, la satisfaction des consommateurs est meilleure lors d’un achat sur internet que sur d’autres canaux. Autre indice de qualité, les cyberacheteurs de 50/64 ans sont 13 % de plus qu’en 2008.

Nous avons ainsi remarqué un nombre de transactions toujours en augmentation avec 277,8 millions soit + 31 %. Cependant, le panier moyen connait une légère baisse de 2 % avec un prix de 90 euros.

Plus 35 % de site e-commerces

64 100 : c’est le nombre de sites marchands actifs enregistrés en 2009. Soit 17 000 nouveaux sites, contre 11 800 en 2008.

Les prévisions

Alors que le bilan 2009 vient d’être donné, 2010 sera-t-elle plus forte que 2009 ?
D’après diverses sources comme la FEVAD ou le journal du net, l’e-commerce devrait encore voir son CA décoller. ils annoncent plus de 32 milliards d’euros de ventes sur Internet.

Le marché du luxe a pendant longtemps été retissant à l’e-commerce. Cette tendance devrait changé en 2010 et 2011.
Actuellement, l’outil Internet est principalement utilisé comme support de communication. Selon une autre étude, une marque sur deux de luxe ne propose pas encore de site e-commerce. Il faut également savoir qu’aujourd’hui, plus d’un cinquième des marques de luxe est vendu sur Internet par des sites tiers. Ce marché devrait donc se développer, en particulier chez les grandes marques d’horlogerie et de joaillerie.

Les prévisions faites, nous espérons tous qu’elles se réaliseront aussi bien que celle de 2009 !

Recevez des cas pratiques !
Recevez des cas pratiques !